Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Ukraine: les autorités souhaitent poursuivre le rapprochement avec l'Otan

11.07.2017 - 22:48
L'Otan est «—solidaire—» de l'Ukraine dans ses efforts pour faire face aux «—actions agressives—» de la Russie, a déclaré ce lundi 10 juillet le secrétaire général de l'Alliance, Jens Stoltenberg, en visite à Kiev pour une réunion de la Commission Otan-Ukraine.

Avec notre correspondant à Kiev, Stéphane Siohan

La visite de Jens Stoltenberg, secrétaire général de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (Otan), ce lundi à Kiev, était destinée à marquer les vingt ans du premier partenariat stratégique entre l'Ukraine et l'Otan. Durant cette période, les troupes de Kiev ont participé à des opérations de l'Otan, notamment en Afghanistan et au Kosovo, tandis que des manœuvres conjointes se sont tenues régulièrement à l'ouest de l'Ukraine.

Seulement aujourd'hui, l'Ukraine est en guerre avec la Russie en arrière-plan, et le 7 juin 2017, le Parlement de Kiev a fait de l'adhésion à l'Otan l'objectif prioritaire de la politique étrangère de l'Ukraine.

Eradiquer la corruption avant toute adhésion

Mais lundi, plus que l'adhésion, Jens Stoltenberg a surtout parlé de partenariat. « Nous croyons qu'une Ukraine indépendante, souveraine et stable, fermement attachée à la démocratie et à l'Etat de droit, est une des clés de la sécurité euro-atlantique. Donc nous souhaitons continuer à renforcer notre partenariat et notre amitié avec l'Ukraine », a-t-il déclaré.

Il y a quatre ans, 16 % des Ukrainiens souhaitaient rejoindre l'Otan. Désormais, ils sont 54 %. Mais Jens Stoltenberg a prévenu les députés ukrainiens : « Réformez le pays et combattez la corruption », avant même le début de toute discussion.

 

SBM Logo