Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Oceana et Blancpain mènent une expédition pour protéger les récifs du golfe du Mexique

30.07.2021 - 13:00
En octobre 2020, Blancpain a annoncé son association, en tant que partenaire horloger exclusif, avec Oceana, la plus grande organisation internationale uniquement dédiée à la conservation des océans.

Dans le cadre de leur partenariat, le 9 août, les deux entités débuteront l'expédition Projet Alacranes, qui explorera les profondeurs de deux aires abritant certaines des plus grandes richesses sousmarines du golfe du Mexique. Durant 15 jours, le bateau de l'expédition naviguera à travers le Parc national Arrecife Alacranes (Scorpion Reef en anglais), qui inclut une zone appelée Bajos del Norte.

La mission a pour objectif de documenter l'état de santé de la biodiversité et de lever le voile sur les secrets de ces récifs peu affectés par les activités humaines car éloignés des côtes.

Blancpain entretient des liens étroits avec les océans depuis près de 70 ans, et plus précisément depuis le lancement en 1953 de la première montre de plongée moderne, la Fifty Fathoms. À travers son programme Blancpain Ocean Commitment, la Manufacture de Haute Horlogerie a cofinancé 20 expéditions scientifiques d'envergure et contribué à étendre la surface des Aires Marines Protégées (AMP) à travers le monde de façon significative, avec plus de 4 millions de km2 additionnels. Blancpain a également présenté de nombreux films documentaires primés, des expositions de photographies sous-marines, ainsi que diverses publications.

Dans le cadre de son partenariat pluriannuel avec Oceana, Blancpain soutient la première expédition de l'organisation au Mexique, où elle travaillera à l'aide de technologies de pointe rarement utilisées dans les eaux locales. Du 9 au 23 août, 10 scientifiques issus de spécialités différentes exploreront la zone et y effectueront des analyses d'ADN environnemental ainsi que des modélisations photogrammétriques. Les données récoltées serviront à la création de cartes 3D des récifs et permettront le recensement des espèces endémiques et de celles pour lesquelles cette région représente une route migratoire. L'utilisation d'un sonar appelé « Fish Hunter PRO » fournira des informations sur les bancs de poissons, contribuant à l'établissement de paramètres pour le suivi des stocks de poissons d'intérêt commercial et la création de règles de conduite en vue d'une gestion durable des ressources halieutiques.

 


« Notre objectif est de récolter des informations scientifiques qui nous permettent d'établir le statut actuel
de cette Aire Marine Protégée, puis d'utiliser ces informations afin de promouvoir les changements nécessaires pour protéger cet écosystème important et en garantir l'avenir », a affirmé Renata Terrazas, Directrice générale d'Oceana au Mexique, lors d'une conférence de presse le 27 juillet.

Elle a encore expliqué que le Mexique est l'une des 17 nations possédant la plus grande biodiversité, et queScorpion Reef, situé à 140 km au nord de la péninsule du Yucatán, est le plus grand récif du sud du golfe du Mexique. Son étude et sa conservation sont nécessaires, car de nombreuses espèces menacées y vivent, et différentes espèces commerciales s'y reproduisent avant de migrer vers des régions où la pêche représente une activité économique importante. 

Pas moins de 136 espèces de poissons, 34 espèces de coraux, diverses espèces de dauphins et des animaux
marins précieux pour le commerce, comme le strombe géant et le mérou, occupent la région qui sera explorée dans le cadre de l'expédition Projet Alacranes.

« Bien qu'étant une Aire Marine Protégée, Scorpion Reef n'est pas exempt de pollution, de pêche illégale et de tourisme potentiellement destructeur ; des menaces qu'il faut combattre », a relevé Renata Terrazas. « Dans le cas de Bajos del Norte, le risque est d'autant plus grand que la zone ne bénéficie d'aucune protection légale. »

« Le rétablissement et la conservation des habitats marins au Mexique induisent de grands avantages économiques et sociaux, en particulier pour les pêcheurs locaux. Une protection adéquate des récifs est la garantie que les générations futures puissent profiter de leur beauté et de leurs ressources », a affirmé Miguel Rivas, Directeur des Campagnes pour l'Habitat d'Oceana.

À bord du Caribbean Kraken, l'expédition Projet Alacranes mettra en premier lieu le cap vers les récifs de Bajos del Norte, une région peu connue, non impactée directement par les activités humaines, et dont les richesses n'ont pas beaucoup été étudiées scientifiquement. De là, le bateau retournera à Puerto Progreso afin de se réapprovisionner, avant d'embarquer, 34 heures plus tard, pour le récif Alacranes.

Marc A. Hayek, Président & CEO de Blancpain, relève : « Blancpain possède un lien particulièrement étroit avec les océans depuis le début des années 1950, lorsque nous avons dévoilé la Fifty Fathoms, la première montre de plongée moderne. Avec le Blancpain Ocean Commitment, notre objectif est de sensibiliser le public à l'importance des océans pour la vie humaine et de contribuer à leur protection. Pour ce faire, nos initiatives se concentrent autour de trois axes : la beauté, pour montrer ce que le monde sous-marin peut offrir et susciter l'intérêt ; la connaissance, afin d'en apprendre davantage sur les zones qui nécessitent une attention particulière ; et enfin la protection, pour garantir une conservation efficiente des océans. Nous sommes fiers de participer au projet Alacranes, qui remplit ces trois critères, et sommes convaincus que les capacités d'Oceana en matière d'exploration, de recherche scientifique et de plaidoyer sauront faire la différence pour la biodiversité au Mexique, mais également pour les populations locales et, à plus grande échelle, le monde. »

Du contenu vidéo et des données préliminaires seront diffusés sur les réseaux sociaux d'Oceana afin de permettre aux personnes qui le souhaitent de suivre de près l'expédition scientifique : @OceanaMexico sur
Twitter et Facebook et @oceanamexico sur Instagram.

 

Photos
Revillagigedo archipelago Mexico @ Caroline Ballesta

Miguel Rivas Dolores Tinoco, Renata Terrazas, Mariana Reyna @ Jay Albuquerque

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire



*
Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.

*

SBM Logo