Page d'accueil du site Navigation principale Début du contenu principal Plan du site Rechercher sur le site

Chiffres récents de FinanceScout24 : Les connaissances financières comme facteur d’émancipation

01.03.2021 - 20:03
La célébration des 50 ans du droit de vote des femmes suisses montre que l'émancipation a une longue histoire, mais que l'objectif est encore loin d'être atteint. Il en va de même au sujet des femmes et de la finance : le temps perdu doit être rattrapé. Les nouvelles données de FinanceScout24 montrent qu’au cours de l’année écoulée les femmes n’ont fait qu’un cinquième des demandes de crédit, et que les hommes ont souscrit trois fois plus souvent à des assurances automobiles. Les femmes préfèrent-elles laisser les hommes gérer les finances, ou deviennent-elles également plus actives et courageuses dans ce domaine ?

Les femmes continuent de laisser aux hommes la responsabilité de gérer les finances et les assurances. Une analyse des demandes d'assurance et de crédit réalisée, en 2020, par FinanceScout24 révèle que les femmes se montrent très réservées à l'égard des sujets financiers. Au cours de l'année passée, les hommes ont été deux fois plus nombreux à demander des offres d’assurance automobile et les contrats ont été signés trois fois plus par des hommes que par des femmes.  Mais sera-ce juste parce qu’en Suisse plus d’hommes que des femmes immatriculent des autos?

Les femmes doutent de leurs connaissances financières

Les entreprises financières, les experts et les réseaux féminins s’accordent à dire que les femmes se préoccupent peu de leurs propres finances. La plus grande difficulté relevée est toujours celle du manque de connaissances financières, indépendamment de la formation et de la profession. « De nombreuses femmes préfèrent confier la gestion des finances à leur partenaire, car elles ont le sentiment de ne pas connaître suffisamment le sujet », remarque Sandra Best, experte en assurances chez FinanceScout24. « Mais, comme toujours, les femmes ont plutôt le sens du détail, et c'est un aspect très important de la gestion financière et de la comparaison des offres. À une époque où les femmes accordent de plus en plus d'importance à l'indépendance, elles devraient se préoccuper plus activement des questions financières. Elles ne sont pas aussi compliquées qu'on pourrait parfois le croire, au premier abord. Sur www.financescout24.ch, nous contribuons à simplifier la jungle financière au moyen d’articles rédigés dans une langue simple. »

Les hommes s'informent cinq fois plus souvent au sujet des crédits

L'analyse des demandes de crédit réalisée en 2020 par FinanceScout24 montre que les hommes sont cinq fois plus nombreux à s'informer au sujet des crédits que les femmes. Mais les femmes ont-elles réellement si peu besoin de crédits et d’hypothèques ? Ou manquent-elles aussi des connaissances nécessaires dans ce domaine ? « Les connaissances ne sont pas la seule raison de cette différence. Il est intéressant de constater que la majorité des hommes demandent un crédit pour acheter un véhicule. En revanche, les femmes préfèrent le leasing auto pour sa souplesse, car l'offre globale comprenant la garantie et le service est plus importante à leurs yeux que la possession du véhicule. Toutefois, notre analyse a également révélé ceci : les veuves ont fait plus de demandes que les veufs », explique Angela Lopes, spécialiste du crédit chez FinanceScout24. « De nombreuses femmes ne s'occupent vraiment de leurs propres finances que lorsque leur partenaire n'est plus là. Étant donné que les femmes vivent en moyenne plus longtemps que leurs partenaires, et que le nombre de personnes vivant seules s’accroîtra dans les années à venir, les femmes devront gérer plus tôt et plus en détail leurs finances. »

Il y a 50 ans, en s'agissant du droit de vote, les femmes étaient encore entièrement dépendantes de l'approbation des hommes. Aujourd'hui, ce n'est plus du tout le cas. L’exigence de sécurité et d’autodétermination étant toujours plus forte, les femmes s’occuperont toujours plus de leurs finances — la tendance est déjà légèrement observable dans l'analyse de FinanceScout24. 

SBM Logo